De la chenille au Papillon

03/20/2017

L'âme du papillon volette légère,

Dans l'Amour la joie et la beauté

Et la chenille regarde depuis sa terre,

L'inaccessible aux ailes déployées.

 

Dans l’œuf translucide et nacré

Brille la nature de son être,

Ce qu'elle est en réalité,

Qui va l'amener à renaître...

 

La chenille n'est pas ce qu'elle voit,

Qu'y-a-t-il au cœur de l'anneau ?

La chenille n'est pas ce qu'elle croit,

Ne va-t-elle pas changer de peau ?

 

C'est dans sa nuit qu'elle cherchera

Son étoile au cœur de l'hiver,

Dans le silence elle entendra

Résonner le chant de la terre,

Qui l'amènera à s'oublier

A l'harmonie naturelle,

Pour dans l'instant s'abandonner

Au mouvement et à l'appel.

 

Et que rencontre la chenille dans la noirceur de son cocon, sait-elle qu'elle a toujours été papillon ?

 

La chenille tisse les fils qui tournent et se répètent en toile d'ombre, puis au moment juste, elle lâche. Elle lâche tout... Et déplie ses doigts serrés sur ce qu'elle tient.

Elle ouvre ses mains sur ses regrets et ses attentes, laissant glisser le passé et l'avenir.

Elle ouvre ses mains sur ses peurs et ses espérances, laissant tomber raisonnements et croyances.

Elle ouvre ses mains et lâche un à un les voiles de l'illusion, jusqu'à ce qu'il ne reste rien. Rien d'autre que le Silence, qui se remplit de la Vie qui coule, abondante et généreuse. De la Vie qui pulse, consciente et lumineuse, au cœur de la chenille, fissurant la coquille...

Et ses doigts libres de leurs contenus deviennent plus légers, ils dessinent des ailes pour pouvoir danser sur les rais de lumière.

Alors la chenille s'ouvre au monde dans la simplicité de l'instant et s'envole à la ronde le cœur innocent.

Et c'est mon âme qui expérimente la pesanteur de la chenille en rêvant de légèreté,

Et c'est ton âme qui reconnaît l'appel de la liberté.

Et c'est mon âme qui vole avec ce papillon aux couleurs irisées, dans la joie et la beauté,

Et c'est ton âme qui reconnaît cette danse innée, empreinte de vérité.

 

La chenille dans l'intime s'est trouvée papillon.

 

                                                  (Prologue du livre : "libérez le cancer en 9 clés" Alexandra Monnin)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Tellement Rien à Faire !

25/10/2018

J'en ai tellement rien à faire, des questionnements sur l'être, des concepts de dualité ou d'éveillés, de quêtes ou de missions, à tort ou à raison. T...

1/2
Please reload

Posts Récents

19/07/2019

01/03/2019

Please reload

Archives