Regard

Il n'y a que l'instant , rien d'autre que l'instant, et dans ce point où tout converge, je suis tout ce qui s'y passe, tout ce qui s'y déploie... Je suis l'espace plein qui se reflète, l'espace vierge qui accueille ce qui est, l'espace vide qui contient tout.

Je suis cet instant qui se vit et qui me revèle à moi-même.

Je suis mon champ de vision et quand mon regard tourne ou se pose, quelque chose coule avec lui, comme un courant qui remonte à sa source, qui dissout la distance et la peau, qui s'assemble comme des gouttes d'eau, pour devenir miroir... Et tout se connecte, se prolonge, se reconnaît.

Et quand les yeux remplis de ce qu'ils peuvent voir se referment sur l'instant, des voiles se lèvent sur ce lac infini et le voyage continue, comme un mouvement intérieur, du creux du ventre au cœur de l'être.

Et ce lac devient mer profonde et silencieuse et aussi mère veilleuse au monde, qui s'offre, irriguant les cœurs et les corps, irriguant encore et encore jusqu'à ce que les yeux perlent et dépose ce sel de l'instant qui éveille les sens / l'Essence.

(extrait du livre : "Métamorph'Ose !" Alexandra Monnin)

Posts à l'affiche
Posts Récents