Comme le galet "poli" par la mer...

Parfois un choc, une difficulté arrivent et bousculent l'ordre établi, comme quelque chose de nécessaire qui te déséquilibre seulement pour te permettre de faire un pas en avant. Ce pas qui traverse le vide... Et te pose.

Ce pas qui te porte plus près de toi, là où la vie qui s'agite à l'extérieur rencontre la Vie qui jaillit de l'intérieur et que cette même "eau" se reconnaît.

Un pas qui te rassemble en tes bords, comme un pont suspendu qui regarde la vie couler à l’unissons. Un pas qui te pose en ton cœur et ton corps, faisant de toi l’arche, l’archer et la flèche.

Et puis, sans le savoir ou le vouloir, la ligne se décoche d’elle-même, comme un trait de lumière qui te traverse pour éclairer tout l’espace.

Posts à l'affiche
Posts Récents